sonnailler


sonnailler

1. sonnailler [ sɔnaje ] n. m.
mouton sonnailler 1379; de sonnaille
Animal qui porte une sonnaille, et qui va en tête du troupeau. sonnailler 2. sonnailler [ sɔnaje ] v. intr. <conjug. : 1>
• v. 1748; de sonner
Sonner, tinter. « son trousseau de clefs qui sonnaillaient au cordon du tablier » (A. Cohen).

sonnailler nom masculin (de sonnaille) Animal qui, dans un troupeau, porte une sonnaille et marche le premier. ● sonnailler verbe intransitif (diminutif de sonner) Faire sonner sa sonnaille. ● sonnailler (synonymes) verbe intransitif (diminutif de sonner) Faire sonner sa sonnaille.
Synonymes :
- tintinnabuler (littéraire)

⇒SONNAILLER, verbe intrans.
Fam., péj. Sonner, tinter comme des sonnailles; sonner légèrement et à petits coups; sonner souvent et inutilement. Joseph tira le lourd trousseau de clefs qui sonnaillait toujours dans sa poche et tenait à sa ceinture par une chaînette d'acier (DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p. 68).
REM. Sonnaillant, -ante, part. prés. en empl. adj. Qui fait sonner ses sonnailles; qui tinte comme des sonnailles; p. ext., péj., qui résonne avec un bruit métallique désagréable. Il précipite d'un bout à l'autre du clavier poussif une vertigineuse gamme chromatique; la voix lointaine, sonnaillante du vieux piano s'essouffle à suivre les doigts (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 31).
Prononc. et Orth.:[], [-a-], (il) sonnaille [-], [-aj]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. I. 1762 fam. « sonner souvent et sans besoin » (Ac.). II. 1. 1909 part. prés. adj. (MARTIN DU G., loc. cit.); 1945 « faire entendre un bruit métallique désagréable » (DUHAMEL, loc. cit.); 2. 1920 mules sonnaillantes (CLAUDEL, Père humil., p. 492). I dér. de sonner; suff. -ailler. II dér. de sonnaille; dés. -er; le part. prés. adj. est relevé antérieurement au verbe.

1. sonnailler [sɔnɑje] n. m.
ÉTYM. 1379, sounaillier; de sonnaille.
Régional ou techn. (Agric.). Animal qui porte une sonnaille, et qui va en tête du troupeau.
HOM. 2. Sonnailler.
————————
2. sonnailler [sɔnɑje] v. intr.
ÉTYM. 1762; de sonnaille, ou de sonner, et suff. -ailler.
Rare. Sonner, tinter en faisant un bruit désagréable.
0 Jamais plus, son trousseau de clefs qui sonnaillaient au cordon du tablier et qui étaient sa décoration, son Ordre du Mérite domestique.
Albert Cohen, le Livre de ma mère, p. 63.
HOM. 1. Sonnailler.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sonnailler — 1. (so nâ llé, ll mouillées, et non so nâ yé) s. m. L animal qui, dans un troupeau, va le premier avec la clochette au cou. HISTORIQUE    XVIe s. •   Mouton sonnaillier, COTGRAVE . ÉTYMOLOGIE    Sonnaille. sonnailler 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SONNAILLER — v. n. Sonner souvent et sans besoin. On ne fait que sonnailler dans ce couvent. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SONNAILLER — v. intr. Sonner souvent et sans utilité. On ne fait que sonnailler dans ce couvent. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sonnailler — vi. , secouer // agiter sonnailler vigoureusement une clochette ou une sonnette ; agiter un objet métallique en faisant du bruit ; lambiner, traînasser ; réprimander, gourmander, faire la leçon ou la morale ; sonner pendant trop longtemps ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SONNAILLER — s. m. L animal qui, dans un troupeau ou dans un attelage, va le premier avec la clochette …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chapelle Saint-Martin-du-Sonnailler — Présentation Culte catholique Type chapelle Début de la construction …   Wikipédia en Français

  • St-Martin-du-Sonnailler — Saint Martin in Aurons Die katholische Kapelle St Martin in Aurons, einer Gemeinde im französischen Département Bouches du Rhône in der Region Provence Alpes Côte d’Azur, wurde im 12. Jahrhundert errichtet. Die Kapelle befindet s …   Deutsch Wikipedia

  • sonnaille — [ sɔnaj ] n. f. • v. 1300; de sonner 1 ♦ Cloche ou clochette attachée au cou d un animal domestique, bétail ou bête de somme (⇒ campane, clarine). 2 ♦ Par ext. Son, bruit de ces cloches. « sonnailles des troupeaux de chevaux et de bœufs, tantôt… …   Encyclopédie Universelle

  • consonance — [ kɔ̃sɔnɑ̃s ] n. f. • consonancie v. 1150 sens 2; lat. consonantia, de sonus « son » 1 ♦ Mus. Ensemble de sons (accord) considéré dans la musique occidentale (et traditionnellement) comme agréable à l oreille (opposé à dissonance). Consonances… …   Encyclopédie Universelle

  • son — 1. son [ sɔ̃ ] , sa [ sa ] , ses [ se ] adj. poss. 3e pers. • son 842; formes atones des adj. lat. suus, sua, suos, suas→ sien. REM. Liaison : Son amie [ sɔ̃nami ] ou vieilli et région. [ sɔnami ] . I ♦ (Personnes) 1 …   Encyclopédie Universelle